France : la Commission des AE appelle à la libération immédiate de Mustapha Salma

Depuis l’arrestation le 21 septembre dernier, de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, inspecteur général de la police du Polisario, les voix continuent à s’élever de partout pour dénoncer cet acte de piraterie qui viole toutes les conventions internationales des droits de l’homme. A l’heure actuelle, personne ne peut dire où Mustapha Salma est détenu, mais ce qui est sûr c’est qu’il se trouve entre les mains des tortionnaires du Polisario et de leurs protecteurs des services de renseignement militaires algériens. Il est soumis à un abject interrogatoire dans une vaine tentative de ses tortionnaires lui extorquer un petit aveu qui légitimerait leur forfaiture. C’est dans ce contexte précis que le président de la Commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale française, Axel Poniatowski a appelé mardi, à la libération immédiate de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud. Dans son appel, Poniatowski, député du Val d’Oise, souhaite du fond de son cœur que Mustapha Salma soit libéré rapidement ainsi que «tous les otages qui sont pris de façon parfaitement scandaleuse comme cela a été le cas pour lui ». Il a par ailleurs dénoncé le caractère arbitraire de cette arrestation qui, a-t-il dit, dénote des méthodes du Polisario au sens très restreint de la démocratie.

Cela fera réfléchir beaucoup ceux qui n’avaient pas encore une opinion tranchée sur les méthodes que le Polisario utilise pour traiter son opposition, a prévenu le président de la Commission des A.E. Poniatowski a estimé qu’il n’était pas de l’intérêt des amis algériens que la situation se déstabilise (dans la région) en souhaitant que le texte (plan d’autonomie) déposé par le Maroc à l’ONU, recueille leur approbation. La proposition marocaine, a-t-il assuré, est soutenue par la France aux Nations unies et nous souhaitons que, ce soit sur cette base que les parties intéressées, se mettent autour d’une table et discutent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*