Les miliciens du Polisario traquent les orpailleurs sahraouis des camps de Tindouf

Des hommes armés proches de la direction du Polisario donnent ces derniers temps, du fil à retordre à certains habitants des camps de Tindouf qui s’aventurent dans la prospection des métaux précieux dans le désert de Lahmada.

Des sahraouis désœuvrés se sont lancés dernièrement dans la prospection de l’or, à l’aide de détecteurs de métaux précieux, dans le désert, particulièrement dans la localité de Mijik, une des zones tampon du Sahara marocain, située à quelques encablures de la ville mauritanienne de Zouerate où cette activité parfois très lucrative, est largement en vogue.

Néanmoins ces prospecteurs sahraouis, rapporte ce vendredi le quotidien marocain Al Ahdath Al Maghribia, sont désormais traqués, violentés et dépouillés de leur butin et de leurs détecteurs de métaux, par les miliciens du Polisario. Ils sont ensuite chassés manu-militari des zones de prospection.

Les victimes de ces mauvais traitements n’ont trouvé aucun moyen pour se défendre, que de recourir aux réseaux sociaux pour dénoncer dans des messages vocaux, les sévisses que leur font subir en toute impunité, les miliciens du Polisario.

Ils racontent qu’ils ont été torturés, bastonnés et ont essuyé parfois les tirs d’armes automatiques de leurs agresseurs qui font régulièrement le ratissage de la zone de prospection, à bord de pick-up pour faire déguerpir tout intrus indésirable.

Dans les camps de Tindouf, les familles des victimes ont vivement protesté contre les maltraitances de leurs rejetons, mais la réaction des milices du Polisario ne s’est pas fait attendre.

Les familles protestataires ont été à leur tour, violemment réprimées et dépouillées de tous leurs biens en guise de représailles. La tension est ainsi montée d’un cran dans les camps de Tindouf, où la précarité et le chômage sont le pain quotidien des habitants.

Plus grave encore, après avoir chassé des lieux, les jeunes orpailleurs  infortunés, les hommes armés du Polisario prennent la relève dans la prospection illégale des métaux précieux.

D’ailleurs pas plus tard que la semaine dernière, l’armée mauritanienne a appréhendé aux abords de la ville de Zouerate au nord de la Mauritanie, un groupe de miliciens du Polisario en flagrant délit de prospection illégale des métaux précieux. Ils sont toujours détenus par la police de cette ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*