Le Sud Soudan apporte son soutien au Maroc sur la question du Sahara

Au terme de la visite du roi Mohammed VI, mercredi et jeudi au Soudan du Sud et des entretiens qu’il a eus à Juba avec le président sud soudanais Salva Kiir, ce dernier a apporté un soutien clair au Royaume sur la question du Sahara, expliquant que « la question du Sahara est différente dans sa genèse et sa nature juridique et politique de celle du Soudan du Sud ».

C’est par ces mots que le dirigeant sud soudanais a qualifié l’affaire du Sahara, à l’origine de la rivalité entre le Maroc et l’Algérie, cette dernière soutenant obstinément le mouvement séparatiste du Polisario. Salva Kiir a par la même occasion salué « les efforts sérieux et crédibles fournis par le Maroc » en vue de parvenir à un règlement politique de cette question.

La visite officielle de deux jours du Roi Mohammed VI au Sud Soudan a, ainsi, permis de sceller le rapprochement diplomatique et politique entre les deux pays africains. Le Sud Soudan, au même titre que la majorité des pays du continent, ne reconnait pas la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD), une entité purement théorique autoproclamée par le Polisario mais non reconnue par l’ONU.

Le front séparatiste sahraoui qui revendique l’indépendance des territoires sahariens du Maroc ne survit que grâce aux financements de l’Algérie, qui lui apporte un soutien diplomatique et militaire sans faille.

Néanmoins, le Maroc dispose de sérieux atouts diplomatiques en Afrique. Car, le différend relatif au Sahara qui avait éclaté en pleine guerre froide dans les années 1970, est entré depuis peu dans une nouvelle phase.

La réintégration triomphale du Maroc à l’Union Africaine, lors du sommet d’Addis-Abeba des 30 et 31 janvier, permettra au Royaume de mieux défendre sa cause. cela facilitera aussi la recherche d’une issue pacifique à cette question qui paralyse la construction de l’ensemble régional du Maghreb à cause de la vieille opposition entre l’Algérie et le Maroc sur cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*