Abidjan et Bissau réitèrent leur soutien à la marocanité du Sahara Occidental

maroc-bissau-civLes présidents des parlements de la Guinée Bissau et de Côte d’Ivoire ont réitéré le plein soutien de leurs pays à la marocanité du Sahara Occidental et au Plan d’autonomie marocain comme solution pour le règlement définitif du conflit territorial qui oppose le royaume à l’Algérie et au Polisario.

A l’occasion de la visite d’amitié et de travail du Roi Mohammed VI du 28 au 30 mai en Guinée Bissau, le président de l’Assemblée nationale, Cipriano Cassama qui était en visite au Maroc, a réaffirmé le soutien de son pays à la marocanité du Sahara.

« Je viens de réitérer l’appui de mon pays et du Parlement de la Guinée Bissau à la marocanité du Sahara », a-t-il déclaré à l’issue d’un entretien à Rabat, avec Mbarka Bouaida, ministre déléguée aux Affaires étrangères et à la Coopération.

« La position de la Guinée-Bissau à propos de la question du Sahara est claire et sans équivoque », a-t-il soutenu, soulignant la convergence des points de vue entre les deux pays sur plusieurs questions d’intérêt commun.

La même position a été formulée par son homologue ivoirien, Guillaume Kigbafori Soro qui, au premier jour de la visite royale, lundi 1er juin à Abidjan, a réitéré le soutien de la Côte d’Ivoire à l’intégrité territoriale du Maroc, faisant valoir le bien-fondé de l’offre marocaine d’autonomie en tant que solution au conflit artificiel créé autour du Sahara marocain.

«Notre position est inchangée. Nous appuyons avec force la position du Maroc dans son conflit avec le Polisario», a affirmé Guillaume Soro.
«Nous considérons cette région (ndlr: Sahara marocain) comme étant une partie intégrante du territoire marocain», a-t-il assuré, estimant que la sortie de ce conflit quarantenaire passe par un dialogue direct entre les parties au conflit.

«Nous soutenons le processus de Manhasset pour déterminer les attributs d’une souveraineté pleine et entière du royaume du Maroc sur son Sahara», a-t-il affirmé.

Pour rappel, lors de sa dernière visite le 21 janvier dernier au Maroc, le président ivoirien, Alassane Ouattara avait fait part de la solidarité de son pays avec le Maroc pour la défense de son intégrité territoriale et la mise en œuvre du plan d’autonomie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*