L’Egypte affiche ouvertement son soutien au Maroc dans le conflit du Sahara

maroc-egypteL’Egypte a renouvelé officiellement à l’occasion de la dernière réunion du Conseil de Sécurité, son appui au Maroc dans le conflit du Sahara l’opposant aux séparatistes du Polisario soutenus par le régime algérien.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukri, a confié mardi au Caire, à un groupe de journalistes marocains en visite en Egypte, que son pays et les autres membres du groupe des pays arabes au Conseil de sécurité, «soutenons le Maroc» dans le dossier du Sahara.

Le chef de la diplomatie égyptienne a salué au passage, la place particulière qu’occupe le Maroc pour l’Egypte, et loué les excellentes relations qui unissent les deux pays.

Ces relations, a-t-il souligné, vont connaître un nouvel essor lors de la prochaine réunion de la Haute commission mixte maroco-égyptienne.

Le ministre égyptien a également assuré, que des mesures spécifiques seront prises par le gouvernement de son pays, pour faciliter les visites touristiques entre l’Egypte et le Maroc.

Sameh Choukri a par ailleurs révélé que des préparatifs sont en cours en prévision d’une prochaine visite du Roi Mohammed VI en Egypte, une visite dont la date n’a pas encore été arrêtée. Il a également annoncé que le président Abdelfettah Al-Sissi se rendra ultérieurement en visite officielle au Maroc.

A la même occasion, le chef de la diplomatie égyptienne a enfin réaffirmé le souhait de son pays de voir le Maroc réintégrer la place qui lui sied au sein de l’Union africaine.

Pour rappel, l’Egypte a joué aux côtés de la France de l’Espagne et du Sénégal, un rôle déterminant au niveau de l’adoption par le Conseil de Sécurité de l’ONU de sa dernière résolution sur le Sahara marocain. Les tractions menées par les missions diplomatiques de ces quatre pays ont permis de rééquilibrer à la faveur du Maroc, le texte du projet de résolution élaboré par la mission des Etats-Unis auprès de l’ONU dont la version initiale n’était pas à la hauteur des attentes du Royaume.

Le soutien de l’Egypte vient conforter celui déjà exprimé par les six monarchies du Golfe (CCG) lors du sommet qui avait réuni le 20 avril dernier à Ryad en Arabie Saoudite, les chefs d’état de ces pays avec le Roi du Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*