Le président équato-guinéen qualifie de «grave erreur» l’admission de la «RASD» au sein de l’OUA

Le président équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo,  a affirmé jeudi à Malabo, que l’Organisation de l’Unité africaine (OUA) l’actuelle Union Africaine (UA)  «avait commis une grave erreur » en acceptant l’adhésion de la soi-disant république sahraouie «RASD».

Le président équato-guinéen qui recevait à son palais à Malabo,  Ghallam Michane, venu  lui présenter ses lettres de créance en tant qu’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume du Maroc en République de Guinée équatoriale, a déclaré «l’Organisation de l’Unité africaine avait commis une grave erreur en acceptant l’adhésion du Polisario, une décision qui ne s’appuyait sur aucune preuve légale».

Le président Nguema Mbasogo a souligné que son pays blâme les auteurs de cette manœuvre pour les rebondissements de cette affaire, appelant à réparer cette erreur et à réunir les conditions nécessaires pour permettre au Maroc de réintégrer l’UA, une chose qui, a-t-il dit, est désormais acquise, puisque les pays qui s’opposent au retour du Royaume se comptent sur les bouts des doigts.

Le président Obiang Nguema a réaffirmé à la même occasion, le soutien total de son pays au retour du Maroc à l’Union Africaine, soulignant que cette position est désormais claire pour les responsables de la Commission africaine.

Au cours de cette audience, le président équato-guinéen a chargé Michane de transmettre ses salutations cordiales et ses sentiments de grande estime au Roi Mohammed VI, ainsi que ses vœux de prospérité au peuple marocain, réaffirmant l’appui total et inconditionnel de la Guinée équatoriale à la question de l’intégrité territoriale du Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*